Origine de la commune de Saint-Saphorin (Lavaux)

District Lavaux
Surface 90 ha
Altitude 380 m - 675 m
Nom des habitants Les Saint-Saphoriens
Sobriquet Les Assassins, Les Goths

stsaph1694.jpgLa découverte en 1893 d'un certain nombre de pilotis, à quelque distance du rivage, ne permet pas d'affirmer l'existence, entre 1500 et 600 avant notre ère, d'un village lacustre. L'histoire de Saint-Saphorin commence donc à l'époque romaine, comme la plupart des localités du bord du lac. De cette époque, Saint-Saphorin peut se vanter de posséder une pierre milliaire. L'inscription qu'elle porte nous permet d'en fixer la date en l'an 53 de notre ère.

Au Moyen Age, Saint-Saphorin est souvent appelé Glérolles, alors qu'à l'époque romaine la localité était désignée par Glerula. Il est dit aussi que l'agglomération de Glérolles fut dévastée par les eaux de l'éboulement du Tauretunum et totalement détruite. L'évêque Marius décida de reconstruire l'église plus haut et la dédia à saint Symphorien, qui donna son nom à Saint-Saphorin.

stsaph2011.jpgBourg historique, Saint-Saphorin est fait tout d'un bloc ou presque, de bâtisses serrées les unes aux autres, comme pour mieux faire place à la vigne qui les entoure. On y remarque son église, son peuplier, son auberge et le château de Glérolles. Ce vieux bourg a toujours été un refuge pour poètes, chansonniers, écrivains, peintres. On y retrouve avec émotion le souvenir de Paul Budry, C.-F. Landry, Jean Villard-Gilles.

diabolo design // stratégie visuelle